Water Polo

Le PAN battu séchement

Le PAN, privé de son capitaine Enzo Khasz, avait la tête ailleurs samedi soir à Yves Blanc. Trop peu inspirés en attaque avec seulement trois buts au compteur, les hommes d’Alexandre Donsimoni aurait pu encaisser une défaite plus sévère sans les quatorze arrêts de Slaven Kandic. Au coude à coude à la pause (1-2), le suspense était plié dans la troisième période. Douai infligeait un cinglant 6-0 avant que Valentin Bakircilar ne stoppe l’hémorragie (2-8). Incapable de réagir, de se révolter, les Aixois s’inclinaient sur le triste score de 3 à 9. 

Finir sur une belle note

Quel adversaire pour les Aixois en quart de finale des playoffs ? Déjà assuré de finir à la cinquième place quelque soit l’issue de la rencontre face à Douai, le PAN attend de savoir qui de Tourcoing ou Noisy ils affronteront les 16 et 20 avril prochain. Les deux équipes respectivement quatrième et troisième du général vont se livrer un joli duel à distance ce week-end. La première recevra la lanterne rouge Reims tandis que la seconde ira à Montpellier.

Le PAN en toute logique

La logique a été respectée. Le Pays d’Aix Natation s’est imposé sans trembler à Reims samedi soir sur le score de 7 à 12. Bien que privés de Guillaume Dino et Lucas Beteille, les Aixois ont parfaitement gérer leur rencontre face à la lanterne rouge. Avec cinq réalisation à son compteur, le capitaine Enzo Khasz termine meilleur buteur de cette rencontre. "Ce n’était pas notre meilleur match mais on a fait le job. L’entame était bonne et on aurait pu se simplifier davantage la tâche. On travaille dur en ce moment pour préparer les playoffs qui approchent à grand pas.

Le PAN a une belle carte à jouer

Le dénouement est proche. A l’issue de cette 17e et avant dernière journée de la phase régulière, on connaitra officiellement les noms des six équipes qualifiées pour les playoffs même si les dès semblent déjà jetés. Reste à connaitre le tableau des quarts de finale. Et là, tout peut encore changer. Rappelons que l’équipe classée troisième rencontrera celle classée sixième et la quatrième sera opposée à l’équipe classée cinquième. 

Un point au mental !

Cette affiche musclée de la 11e journée entre deux équipes ambitieuses a tenu toutes ses promesses. Pour leur troisième match en une semaine, les Aixois affichent clairement leurs intentions en prenant rapidement le contrôle des opérations (2-5). Les coéquipiers de Sébastien Monneret maintiennent cet écart jusqu’au milieu de la seconde période (5-8) avant que Noisy ne remette les pendules à l’heure juste avant la pause (8-8). Les fautes se multiplient de part et d’autre et le score n’évolue guère (11-11). Alors qu’il reste moins d’une minute à jouer, le PAN bénéficie d’un pénaly.

Première balle de match

Alors qu’il reste trois matches à disputer avant la fin de la phase régulière, les hommes d’Alexandre Donsimoni doivent encore récupérer trois points pour valider leur participation aux quarts de finale du championnat. Actuellement sixième au classement au moment de disputer cette 11e journée, les Aixois sont menacés par une éventuelle remontada de Douai. Quatre points séparent les deux équipes qui se retrouveront le 6 avril à Yves Blanc lors du dernier match pour un Mano à Mano qui espérons-le ne sera pas décisif pour les Aixois.

La marche était trop haute

Quarante-huit heures seulement après leur combat acharné contre Montpellier à Yves Blanc, les Aixois se déplaçaient à Marseille lundi soir en match en retard de la 13e journée. Privé de Sébastien Monneret et Lucas Beteille, le PAN se présentait diminué devant le leader invaincu du championnat. Toutefois, les hommes d'Alexandre Donsimoni se sont mis à la hauteur de ce rendez-vous en proposant du jeu et en affichant beaucoup de sérieux.

Un derby comme on les aime

En concédant un match nul frustrant face à Montpellier samedi, le Pays d’Aix Natation ne s’est pas mis dans les conditions idéales au moment de défier l’ogre marseillais. Dans la course aux playoffs, les hommes d’Alexandre Donsimoni ont perdu deux points précieux. Avec seulement 24 heures de récupération entre les deux matches, ce n’est pas la meilleure manière de préparer ce derby dans le bassin du leader invaincu. 

Statu quo

Dans la course aux playoffs, ce match face à Montpellier était qualifié de capital par le coach. En effet si les Aixois parvenaient à prendre les trois points, ils prenaient tout simplement la cinquième place. En faisant match nul, les Aixois conservent certes la sixième place qualificative pour les playoffs mais perdent du terrain sur Tourcoing (4e) vainqueur dans le même temps de Nice. A ce moment précis du championnat, c’est Noisy actuellement troisième que le PAN rencontrerait en quart de finale. 

Confirmer la belle tendance

Dans la course aux playoffs, le duel face à Montpellier est capital. Un succès face à un concurrent direct serait vraiment significatif et confirmerait le potentiel de ce groupe pour le sprint final qui commence déjà à s’emballer. Sixièmes du championnat avec 21 points, les Aixois ont la quatrième place en ligne de mire. Un seul point les sépare de leur objectif. Devant eux, Montpellier et Tourcoing possèdent tous les deux 22 points. Un peu plus haut dans le classement, Noisy bien installé à la troisième place avec 28 points semble difficile à aller chercher.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
PAN vs Marseille le 17 avril

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.