Actualités

Mauvaise soirée pour le PAN

Dans ce match de la 7e journée du championnat, le PAN réintégrait sur la feuille de match Raphael Pirat et Marin Vrdoljak mais devait malheureusement se priver des services de son capitaine Enzo Khasz blessé. Bien en place défensivement, les Aixois prenaient rapidement l’ascendant sous l’impulsion de l’américain Thomas Dunstan auteur des deux premiers buts de cette rencontre (2-0).

Un mois de décembre charnière

Dans la course au Top 4, les trois matches qui viennent seront décisifs pour le Pays d’Aix Natation. En effet les hommes d’Alexandre Donsimoni vont affronter d’ici à la trêve hivernale trois équipes de la seconde moitié du tableau. Faire le plein de points face à Sète, Reims et Nice est par conséquent une obligation pour recoller au groupe de tête avant de basculer sur la phase des matches retour. 

Défaite logique à Marseille

Toujours privé de Raphaël Pirat et Marin Vrdoljak blessés ainsi que Valentin Bakircilar suspendu, le PAN enregistrait le retour dans le groupe de Lucas Beteille pour ce déplacement chez le voisin Marseillais. Face au leader invaincu du championnat depuis trois ans, les coéquipiers de Mathieu Peisson réalisait une belle entame de match (2-2 à la fin du premier quart temps). Puis Marseille, avec le danger Ugo Crousillat, haussait son niveau de jeu pour prendre le large juste avant la pause (7-3). Un écart qui allait se creuser un peu plus dans la période suivante (10-4).

Les Aixois à Marseille pour le derby !

Le PAN se rend à la piscine Pierre Garsau pour un gros défi en perspective. « A l’impossible, nul n’est tenu. On l’a démontré contre Noisy. Nous sommes condamnés à la logique ou à l’exploit. On va affronter une équipe de Marseille de gala en mode Champions League. Il arrivera ce qui arrivera » lance Alexandre Donsimoni, conscient de la difficulté qui attend son équipe. 

Le PAN a répondu présent !

Entre les blessures de Lucas Beteille, Raphaël Pirat et Marin Vrdoljak sans oublier la suspension de Valentin Bakircilar, l’entraîneur Alexandre Donsimoni alignait une équipe remaniée avec la présence de cinq jeunes joueurs de moins de 17 ans. Les Aixois devaient commencer fort dans cette rencontre. Pas question de rééditer l’entame contre Tourcoing. Le message a été reçu cinq sur cinq. Concentré sur son sujet, le PAN défendait bien dans son camp et repoussait les offensives de Noisy.

Une après-midi de gala à Yves Blanc

Pour rester au contact des équipes en tête du général, le Pays d’Aix Natation n’a pas d’autre choix que de s’imposer dans son antre. Avec deux défaites et une victoire au compteur, les hommes d’Alexandre Donsimoni pointent en sixième position à six longueurs de Noisy. Un succès leur permettrait de rester dans la roue de leur adversaire du jour et par la même occasion de s’extirper du ventre mou du championnat. L’adversaire est coriace mais le PAN aime ces matches de gala et sait se sublimer face à ce genre d’équipe de haut niveau.

Le PAN n’avait pas les armes

Privés de plusieurs éléments (Valentin Bakircilar, Marin Vrdoljak, Raphael Pirat, Guillaume Dino), les Aixois n’avaient pas toutes les armes en main pour lutter contre une équipe de Tourcoing plus réaliste. Souvent sanctionnés en début de match, les Aixois ont subi la domination des Nordistes. « C’était un match compliqué face à une belle équipe dans leur bassin de 25 mètres. On les a laissé s’installer en leur permettant de pouvoir shooter trop facilement en début de match. De notre côté nous n’avons pas réussi à trouver de solutions en attaque » explique Tom Beteille. 

Garder la dynamique

Les joueurs du PAN après leur défaite à Strasbourg lors de la première journée, ont su se remettre sur de bons rails en empochant leurs trois premiers points de la saison devant Montpellier. L’objectif de ce week-end est donc de continuer sur cette lancée face à un autre concurrent au Top 4. Evidemment la mission s’annonce délicate. L’équipe nordiste a cette réputation d’être difficile à manoeuvrer dans son bassin. Les Aixois qui restent sur deux échecs à Tourcoing peuvent en témoigner. D’autant qu’elle aura à coeur de se racheter après sa défaite lors de la précédente journée.

L'aventure s'arrête là pour le PAN

Malgré leurs efforts, les joueurs du Pays d’Aix Natation ne sont pas parvenus à se hisser en huitième de finale de la Coupe d’Europe. Avec quatre défaites en quatre matches lors du second tour à Sabac en Serbie, le PAN termine à la dernière place du groupe A. « On a eu du mal à se trouver,  à mettre notre jeu en place. L’équipe a changé, on apprend à se connaitre. Collectivement on n’a pas encore connu la pleine mesure de nos capacités. On a le sentiment d’avoir laissé passer notre chance d’où ce gout d’amertume » explique le capitaine Enzo Khasz.

Euro Cup : Les Aixois en Serbie pour le second tour

Dans la poule A de ce second tour de l’Euro Cup aux côtés des Serbes de Sabac qui évolueront devant leur public, des Italiens de Trieste, des Croates de Solaris Sibenik et des Monténégrins du Jadran Herceg Novi, les Aixois devront jouer des coudes pour accéder à l’une des deux premières places qualificatives pour les  huitièmes de finales. Autant dire que la tache ne sera pas facile pour les hommes d’Alexandre Donsimoni d’autant qu’ils devront se priver des services de Raphael Pirat, blessé. « Le voyage a été très long et compliqué avec un bon nombre de péripéties.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN