Water Polo

Les Aixois repartent de l’avant

Dans un contexte compliqué, le Pays d’Aix Natation avait plus que jamais besoin de se rassurer. Avec une seule victoire en cind matches, les Aixois se devaient de reprendre leur marche en avant samedi soir devant leur public face à Nice. Un match crucial sur tous les plans, qui devait se solder par une victoire pour mettre fin à une spirale négative. L’entame de match est clairement à l’avantage des coéquipiers d’Enzo Khasz. En bon capitaine, l’international tricolore ouvre le score avant que Valentin Bakircilar et Vlado Popadic ne corsent l’addition (3-0). 

Se remettre vite la tête à l’endroit

Défaits lors des deux derniers matches, les Aixois comptent bien se ressaisir devant leurs supporters samedi soir lors de la  6e journée du championnat. La réception de Nice doit dynamiser l’équipe. Au classement les coéquipiers d’Enzo Khasz flirtent avec la zone rouge et l’écart avec le peloton de tête se creuse de plus en plus. Ce derby de la Méditerranée est l’occasion de repartir du bon pied, ce qui passera par une victoire dans le bassin d’Yves Blanc.

Le PAN s’incline dans le final à Strasbourg

Ce match en terre alsacienne était l’occasion pour les joueurs d’Alexandre Donsimoni de recoller au wagon de tête. L’entame de match est disputée entre les deux équipes qui se rendent coup pour coup dans une rencontre assez ouverte. Les Aixois sont bien en place et font mieux que tenir tête à Strasbourg. Le but de Vlado Popadic en seconde période leur permet de se détacher au tableau d’affichage (4-6). Seulement voilà Strasbourg remet les pendules à l’heure juste avant la pause (6-6). Au retour des vestiaires, l’intensité ne faiblit pas. Le match est toujours aussi disputé (9-9).

Enzo Khasz : "Aller à Strasbourg pour gagner"

Les partenaires d’Enzo Khasz se déplacent à Strasbourg, deuxième du championnat, ce samedi soir (19h30) lors de la 5e journée du championnat. Avec une seule victoire en quatre matches, les Aixois savent pertinemment que les efforts consentis à l’entrainement vont finir par payer. Leur récente prestation contre Marseille en est un parfait exemple. A la veille de la rencontre en Alsace, nous nous sommes entretenus avec le capitaine du PAN Enzo Khasz.

Enzo, la situation actuelle du PAN est-elle compliquée ?

Malgré la défaite, les Aixois à la hauteur de l'événement

Ce match contre Marseille était un gros test pour les hommes d’Alexandre Donsimoni. Le premier enjeu d’un choc tel que celui-ci est souvent le même : celui de montrer les muscles. Face au leader, indéniablement l’équipe la plus complète et la plus talentueuse du championnat, les Aixois se sont mis à la hauteur de l’événement. 

Un derby toujours très attendu

Bien qu’ils proposent un jeu attractif et offensif, les Aixois ont mal débuté l’entame de ce début de saison. Défaits de deux buts face à Tourcoing et Noisy, la Team Pirates d’Enzo Khasz a su relever la tête en empochant ces trois premiers points contre Sète. Depuis trois semaines se sont écoulées. Pour garder le rythme de la compétition, les Aixois ont programmé des matches amicaux.  « On a pu bosser avec Sète pour avoir au moins un match par semaine libre.

Le PAN met les pendules à l’heure

Emmenés par leur capitaine Enzo Khasz auteur des deux premiers buts de la rencontre, les Aixois débutent les hostilités avec le couteau entre les dents. L’entrée en matière est parfaite. Une grosse domination  qui asphyxie la défense héraultaise (1-8). Les Sétois sortent un peu la tête de l’eau en début de troisième période (6-9). Les Aixois cherchent un second souffle. Ils parviennent à creuser un nouvel écart  sous l’impulsion du duo monténégrin Popadic - Grgurevic  (7-13). Les Aixois continuent de dominer en fin de match sans jamais être inquiétés (10-17).

En quête d’un nouveau départ

Après deux défaites contre Tourcoing et Noisy le Sec, le Pays d’Aix fait face à un nouveau défi avec ce déplacement dans l’Hérault. Les hommes d’Alexandre Donsimoni ont de bonnes raisons de se méfier de leurs adversaires qui les avaient dominés la saison passée dans leur bassin. « Cette fois il ne faudra surtout pas y aller avec la fleur au fusil. On doit prendre le taureau par les cornes et affirmer notre statut qui doit être supérieur au leur » lance le coach. Dans un championnat plus ouvert que jamais, le PAN doit repartir de l’avant.

Défaite du PAN face à Noisy

Pour le retour de ses supporters à la piscine Yves Blanc après plus d’un an d’absence, les Aixois avaient à coeur de bien faire. L’entame de match leur donnait raison. Après l’ouverture du score par Sébastien Monneret, les deux recrues du mercato estival ne tardaient pas à se mettre en évidence. Nikola Giga et Goran Grgurevic inscrivaient leurs premiers buts à domicile sous leurs nouvelles couleurs. Guillaume Dino enfonçait le clou pour permettre à l’équipe de mener 4-0 !  Le public ne pouvait pas rêver mieux. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN