Actualités

Avec sérieux et maitrise

Oublier le match nul concédé à Tourcoing juste avant les fêtes de Noël. Pour leur première sortie de l’année 2019, les Aixois ont repris leurs bonnes habitudes en s’imposant avec la manière à Noisy le Sec (10-16) lors de la 10e journée du championnat. « L’essentiel est assuré avec les trois points «  se félicite Ugo Crousillat. 

Repartir sur les mêmes bases

Les fêtes sont déjà loin pour les Aixois. Après une trêve hivernale de quatre semaines, les hommes d’Alexandre Donsimoni se préparent à jouer leur premier match officiel de l’année 2019. Comme en ouverture du championnat, le PAN débutera les festivités par Noisy-le-Sec. Aux portes du Top 4 à deux longueurs de Montpellier, les Franciliens créent la surprise cette saison. Cinquième meilleure attaque, Noisy possède une force offensive très importante. Équilibrée et complète cette formation est capable de poser des problèmes à n’importe qui.

Le PAN triplement récompensé !

Lors de la traditionnelle cérémonie des Trophées Sport Santé qui s’est déroulée ce lundi soir à la Cité du livre à Aix-en-Provence, le Pays d’Aix Natation n’est pas reparti les mains vides. Rappelons que cet événement récompense chaque année les meilleurs acteurs sportifs du Pays d’Aix. Habituée des podium, la section waterpolo s’est illustrée dans trois catégories : meilleure équipe de l’année, sportif de l’année et entraineur de l’année ! 

Paris 2024 : Le doux rêve de Lana Di Fraja

A seulement 12 ans, la poloiste du Pays d'Aix Natation Lana Di Fraja voit déjà la vie en bleu, blanc, rouge. Cette surdouée du water-polo qui s'entraine cinq fois par semaine vient de participer à un stage de préparation avec l'équipe de France A féminine en vue de Paris 2024. Il s'agit dès à présent de détecter le potentiel de ces futures pépites qui participeront aux prochains Jeux Olympiques. C'est dire le niveau de la jeune aixoise au palmarès déjà bien garni.

Le PAN se complique la vie

Nul match n’est gagné d’avance. Comme par le passé, les Aixois l’ont appris à leurs dépens samedi soir lors de la 9e journée du championnat. Une semaine après leur victoire de prestige contre Marseille, les coéquipiers de Quentin Vander Meulen sont tombés de leur petit nuage. Ils ont laissé leur belle mécanique s’enrayer devant une équipe de Tourcoing pugnace. Les Aixois pourront s’en vouloir longtemps d’avoir laissé filer deux points au terme d’une rencontre où ils auront montré deux visages radicalement différents. Une baisse de régime qui se paie cash. 

Terminer l'année en beauté

Après la victoire flamboyante dans le derby, le PAN entend enchainer un sixième succès de rang pour boucler l'année 2018 en beauté et se mettre dans les meilleures dispositions pour la phase retour. De la qualité de la prestation réalisée face au leader marseillais découle désormais une quasi-obligation d'excellence. Le PAN sait qu'il peut le faire et tout le monde attend de lui ce niveau de jeu. Aller jouer à Tourcoing, ce n'est certes pas un PAN-CNM, mais ça peut être tout aussi, voire plus compliqué.

Le PAN s’est sublimé

Entre le PAN et le grand frère marseillais, c’est une longue histoire. On aura presque tout vécu dans ce derby, mais ce match a certainement gagné une place de choix dans la légende des Aix-Marseille au même titre que l'exploit réalisé la saison passée en demi-finale des play offs. 

L'heure du grand rendez-vous

Comme chaque année, ce derby aux herbes provençales aura une saveur bien particulière. Ce PAN-CNM cristallise l’attention, qu’on le veuille ou non. C’est une véritable passion qui anime désormais ce rendez-vous. En tous les cas nettement plus forte que par le passé où Marseille régnait sans partage. Comme dirait l’autre, les choses ont bien changé depuis l’année dernière. Aujourd’hui le petit frère est en mesure d’inquiéter le grand frère. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.