Actualités

Une belle soirée prolifique

Si l’on devait chercher la petite bête dans ce large succès, ce serait sans doute dans l’entame de match. Il est vrai que contre Marseille et Montpellier, les Aixois nous avaient habitués à des départs en boulet de canon. Alors que là, il a fallu du temps avant que la machine ne se mette en marche. Les Aixois donnent le sentiment de ne pas trop savoir comment démarrer cette partie. Si bien qu’à la fin du premier quart temps, le tableau d’affichage indique un score de parité (2-2). Reims va mettre prendre l’avantage au début de la seconde période (2-3).

Reprendre sa marche en avant

Battu chez le leader Strasbourg la semaine dernière, le PAN qui restait sur une dynamique de huit matchs consécutifs sans défaite a subi un léger coup d’arrêt. Si sur le plan comptable, les Aixois ont réalisé une mauvaise opération, le moral des troupes n’a pas été atteint pour autant. Toute cette semaine à l’entrainement, les joueurs ont pu travailler en toute sérénité. Si dans la course à la qualification pour les deux premières places, le PAN n’a plus son destin entre ses mains, il doit consolider sa troisième place. Cinq points le séparent de son adversaire direct, Tourcoing.

Le match des occasions manquées

Ce choc au sommet de la 12e journée du championnat aura tenu toutes ses promesses. Les Aixois qui surfaient sur une dynamique de huit matches sans défaite sont tombés sur un solide adversaire. D’entrée, Strasbourg veut prendre les Aixois à leur propre jeu en imposant un rythme soutenu. Surpris les coéquipiers d'Enzo Khasz concèdent les premières occasions (2-0), mais reviennent dans la partie grâce au Japonais Mitsuaki Shiga (2-2). Le leader domine les débats et va de nouveau faire le break (5-3) avant que Ruben de Lera ne réduise la marque juste avant la pause (6-5). 

Un tournant presque décisif

Quel choc ! C’est une véritable rencontre au sommet entre deux prétendants au podium final qui va se jouer samedi soir. Invaincus depuis huit journées, les Aixois actuellement troisièmes à trois longueurs derrière Marseille effectuent un déplacement périlleux chez le leader du championnat. Pour accéder directement aux demi-finales sans passer par les quarts, le Pays d’Aix Natation sait qu’il doit réaliser un parcours sans faute lors des sept dernières journées. Cela passe forcément par une victoire en terre alsacienne. Plus facile à dire qu’à faire. 

PAN vs Montpellier : L'avant match

Très souvent accrochées, les rencontres entre le Pays d’Aix Natation et Montpellier offrent généralement beaucoup de spectacle. C’est d’autant plus vrai quand les deux équipes ambitionnent de terminer en bonne place pour les playoffs. Troisièmes du général avec 22 points, les Aixois possèdent six longueurs d’avance sur Montpellier (4e). Un matelas plus que confortable surtout que Tourcoing (5e) est assez loin derrière. Si la qualification pour les phases finales ne fait aucun doute, les Aixois préfèreraient s’épargner un quart de finale aller-retour.

Avec sérieux et maitrise

Oublier le match nul concédé à Tourcoing juste avant les fêtes de Noël. Pour leur première sortie de l’année 2019, les Aixois ont repris leurs bonnes habitudes en s’imposant avec la manière à Noisy le Sec (10-16) lors de la 10e journée du championnat. « L’essentiel est assuré avec les trois points «  se félicite Ugo Crousillat. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
La réaction après Strasbourg
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.