Actualités

Entamer le redressement contre Reims

Ce but assassin consécutif à une grossière erreur défensive inscrit dans les ultimes secondes de la partie raisonne encore dans toutes les têtes. Pourtant, pas question de tergiverser. Les Aixois qui venaient de trébucher à Montpellier vont devoir se relever et vite pour ne pas laisser s’installer le doute. « Avec ces 2 défaites d’affilée nous avons forcément envie et besoin de points. Nous avons analysé nos erreurs et nous sommes confiants, car le fond de jeu est plutôt bon, surtout en défense.

Le sale scénario

Frustrant, rageant, énervant. Les mots ne manquent pas pour qualifier la défaite du PAN face à Strasbourg lors du choc de la 3e journée. Ce remake de la finale du Championnat de France 2018 a tourné au mélodrame pour la bande à Ruben de Lera. Dans un véritable mano à mano, les Aixois ont commis dans les ultimes secondes de la partie une grossière erreur défensive qui les prive d’un beau résultat nul. Mené 7 à 4 au début de la quatrième période, le PAN est littéralement dos au mur. C’est alors que surgit Ugo Crousillat.

Le PAN était trop juste

Alexandre Donsimoni avait prévenu de la qualité du jeu des Montpelliérains. Ses craintes étaient justifiées. Après une entame de match équilibrée où Ugo Crousillat et Mitsuaki Shiga se mettaient en valeur (2-2), les affaires allaient devenir bien plus compliquées. Trois minutes ont suffi aux Héraultais pour faire basculer la partie (5-2).  La formation aixoise manquait de beaucoup de choses pour rivaliser avec son adversaire du jour : pas assez de pressing, d’impact, de vivacité et de spontanéité. Malgré de bons mouvements, le PAN ne parvenait pas à répondre au défi physique.

Un gros morceau avant le réception du champion de France

La victoire contre Noisy le Sec, samedi dernier en ouverture du championnat, a parfaitement lancé la saison du PAN. Faut dire qu’avec sept matches de Ligue des Champions dans les jambes, la machine aixoise tourne à plein régime, mais doit encore monter en puissance. Le déplacement à Montpellier pour la deuxième journée s’annonce des plus périlleux comme à son accoutumée. S’imposer dans l’Hérault n’est jamais chose aisée. Au cours de ces deux dernières années, seul le PAN a réussi cette incroyable performance. Sauront-ils capable de rééditer l’exploit de mars dernier ? 

Une victoire pour lancer la saison

Pour la reprise des affaires hexagonales à domicile, les hommes d’Alexandre Donsimoni devaient passer par l’obstacle noiséen. Une équipe francilienne qui aborde cette nouvelle saison avec de solides ambitions ce qui promettait un match à prendre avec sérieux pour les Aixois. Pour cela, le coach du PAN pouvait compter sur un groupe au complet déjà bien rodé à la compétition. Depuis leur reprise, les partenaires de Sébastien Monneret ont enchainé 7 matches de Coupe d’Europe. Mais on craignait que cette coupure dans le calendrier ne vienne les freiner dans leur dynamique.

Place au championnat

La récente campagne européenne qui s’est arrêtée au stade du deuxième tour leur a donné soif. « Il y a encore un peu d’amertume. On a raté le coche contre Split. On aurait pu aller bien plus loin dans la compétition ». En tous les cas, l’enchainement des matches de haut niveau a apporté des enseignements et aussi des certitudes au groupe. « Jouer ce genre de rendez-vous doit nous enrichir, nous donner une maturité pour nous empêcher de perdre des points bêtement » explique Alexandre Donsimoni.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.