Actualités

Les espoirs à jamais dans l'histoire

Une fois de plus la formation du Pays d’Aix Natation a éclaboussé les bassins de tout son talent. L’équipe des U21 entrainée par Alexandre Colin est sacrée championne de France au terme d’une saison incroyable dominée de la tête et des épaules. En effet les espoirs du PAN ont surclassé tous leurs adversaires totalisant 18 victoires en 18 rencontres. Meilleure attaque, mais aussi meilleure défense, la bande à Mattéo Procoppe termine très loin devant ses principaux poursuivants.

Pour la der à Venelles, le PAN s’est fait plaisir

Si certains ont pu émettre des doutes sur la motivation du Pays d’Aix Natation dans cette fin de saison sans enjeu, la nette et sérieuse victoire face à Tourcoing a prouvé tout le contraire. Les Aixois ont fait le métier pour laisser une belle impression au centre aquatique de Venelles qui leur aura tant donné durant ces trois dernières années. Car dans quinze jours pour le quart de finale retour des playoffs, la toute nouvelle piscine Yves Blanc accueillera de nouveau la Team Pirates. 

Pour un bel au revoir à Venelles

La saison régulière touche à sa fin. Avant de basculer dans quinze jours sur les quarts de finale des playoffs, il reste encore à disputer la 18e et dernière journée du championnat. Déjà assuré de finir à la troisième place, le Pays d’Aix Natation jouera sans pression samedi soir face à Tourcoing. Malgré tout, cette rencontre aura une saveur particulière. Il s’agira en effet de la toute dernière apparition du PAN au centre aquatique de Venelles. Ensuite il sera l’heure pour la Team Pirates de retourner à la piscine Yves Blanc entièrement rénovée.

Le PAN facile contre Douai

Ni la défaite deux jours plus tôt contre Marseille, ni la fatigue, ni les blessures ne sont venues perturber le PAN. Pour pallier les absences de Quentin Vander Meulen, Thomas Saux, Edouard Bhana et Mitsuaki Shiga, le coach est allé chercher du renfort dans sa réserve. Pas moins de cinq jeunes furent donc alignés sur la feuille de match. Leni Souron a même eu droit à son baptême du feu en honorant sa première sélection avec les pros.

Face à Douai, le PAN va faire tourner

Pas le temps de souffler pour le Pays d’Aix Natation, il faut enchainer. 48 heures seulement après le match contre Marseille, les Aixois sont de retour dans le bassin. La question est de savoir si les joueurs ont pu récupérer aussi bien physiquement que mentalement. Car forcément les organismes sont fatigués après une rencontre haute en intensité. Malgré un effectif diminué, les Aixois ne se sont pas ménagés. Ils ont tout donné pour faire plier le voisin Marseillais. Alexandre Donsimoni déclarait avoir plus de motifs de satisfactions que des raisons d’être énervé. 

Le PAN concède la revanche

Après avoir rapidement ouvert le score, on pensait que le PAN allait poursuivre sur sa lancée. D’autant qu’une minute après, Ugo Crousillat donnait l’avantage à son équipe pour la seconde fois (1-2). Et puis ensuite plus rien. Les Aixois vont alors traverser un long passage à vide. Sans doute ce qui leur coutera la victoire. En effet, Marseille va infliger un cinglant 6-0 à son adversaire. Menés 7-2 au milieu de la seconde période, on se dit que le PAN ne reviendra jamais sur les talons de Marseille. C’est une erreur de penser cela. Surgit alors Sébastien Monneret.

Plus qu'un derby, un choc au sommet

 

Pour aborder le sprint final dans les meilleures conditions, les Aixois ont profité de la trêve internationale pour bien  travailler. Car les échéances qui approchent vont se succéder à une cadence soutenue. « Avec le préparateur physique, on a mis en place une programmation qui nous mène jusqu’aux play-offs. Il faut donc penser intelligent. C’est la raison pour laquelle nous avons ajusté les entrainements pour ne pas être cramé physiquement. Il ne faudrait pas y laisser trop de cartouches » explique Alexandre Donsimoni. 

La deuxième place reste d’actualité

Le moins que l’on puisse dire, l’équipe d’Alexandre Donsimoni a passé une soirée relativement tranquille samedi dernier dans le bassin Antigone de Montpellier où se déroule les rencontres de Sète. Dans le fameux match des extrêmes, le PAN n’a laissé aucune chance à la lanterne rouge du championnat. D’entrée de jeu, les coéquipiers de Romain Blary imposent un rythme soutenu (0-3). Pourtant, les Héraultais bien décidés à ne pas descendre, profitent d’un petit moment de faiblesse de leur adversaire pour revenir dans la partie (3-4). C’est certainement la seule contrariété du match.

Choc des extrêmes

De par son statut, le PAN part favori dans ce choc des extrêmes face à la lanterne rouge du championnat. Le déplacement dans l’Hérault s’annonce toutefois loin d’être une partie de plaisir. Promis à la relégation, Sète affole les statistiques dans le mauvais sens. Dixième au classement des défenses avec une moyenne de plus de 14 buts encaissés par match, dixième en ce qui concerne l’attaque avec 6 buts de moyenne par rencontre, 14 défaites, aucune victoire au compteur… Le bilan est triste pour les Sétois, capable tout de même de bonne prestation. « Sète est une équipe relativement jeune.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.