Water Polo

Team Pirates, tes supporters sont là !

Ne pas se poser de question et jouer le tout pour le tout. Tel sera la devise de la Team Pirates au moment d’aborder cette demi finale retour des playoffs. Comme l’a souligné Alexandre Donsimoni, ce match se jouera au mental. « Avec seulement deux jours de récupération entre les deux matches, les organismes ne seront pas remis à neuf. Il ne faudra pas se précipiter dans la peur de l’action qui ne se reproduit jamais » précise le coach. 

Tous les espoirs sont permis

Sur la route qui mène à la finale, le PAN a fait la moitié du chemin. Dans une piscine Yves Blanc chauffée à blanc où près de 1000 spectateurs enthousiastes avaient pris place dans les gradins, les deux équipes se sont livré une bataille sans merci. Au bout du compte, les hommes d’Alexandre Donsimoni préservent toutes leurs chances. Mais les Marseillais peuvent en dire autant. 

Plus qu'un derby, une demi-finale de rêve

Cette année, l’affrontement entre les deux clubs de la métropole aura une saveur encore bien plus particulière. En effet, le PAN va défier une formation marseillaise fraichement auréolée de son titre de Championne d’Europe de l’Euro Cup obtenu il y a quelques jours. Mais il en faut plus pour impressionner la Team Pirates qui n’aura qu’une idée en tête : réitérer l’exploit de la saison dernière. 

Le PAN s'offre une demi et la Coupe d'Europe

Jamais inquiété par son adversaire, le PAN s’est tranquillement qualifié pour le dernier carré du Championnat de France. Avec quatre buts d’avance au tableau d’affichage qui sont allés chercher au match aller, les hommes d’Alexandre Donsimoni ont parfaitement géré leur avance se permettant même de faire tourner l’effectif. Ainsi dans la dernière période, le coach a laissé sur le banc Billy Noyon, Romain Blary, Enzo Khasz et Ugo Crousillat. Ce qui a permis à la jeune garde, tout juste auréolée d’un titre de champion de France avec les U21, d’emmagasiner du temps de jeu.

De retour à Yves Blanc pour une place en demi

Vainqueur de 4 buts à l’aller, le PAN a déjà mis un pied en demi-finale du championnat de France. Reste plus qu’aux coéquipiers de Thomas Saux de transformer l’essai samedi soir. Devant leur public et dans un tout nouveau bassin, celui de la piscine Yves Blanc entièrement rénové, ils devront profiter de cet avantage pour conserver leur avance au tableau d’affichage. "Le retour à Yves blanc est attendu par tous avec impatience et doit être une belle fête mais on ne doit pas se voir déjà qualifié.

Le PAN prend une option

Malgré leur large victoire acquise deux semaines plus tôt en championnat, les Aixois craignaient ce déplacement. Et ils ont eu raison de se méfier. Privé de Ruben de Lera laissé au repos, les coéquipiers d'Edouard Bahna sont tombés sur une équipe bien différente. Bien décidés à laver l'affront, les nordistes sont très vite entrés dans la partie. La première période est particulièrement accrochée (2-2). Malheureusement, le PAN va rapidement perdre Mitsuaki Shiga. Blessé à l'oeil, le Japonais est contraint d'abandonner ses coéquipiers. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.