Water Polo

Retour aux affaires

« On aborde ce déplacement à Nice avec la volonté de gagner et d’enchaîner les victoires jusqu’à la trêve hivernale » lance Enzo Khasz. Le ton de la rencontre est donné. Après avoir concédé deux défaites contre des concurrents directs pour le titre (ndlr : Strasbourg et Montpellier), les Aixois sont conscients qu’ils ne doivent plus perdre de points. Pour cela, ils doivent retrouver leur efficacité offensive. La large victoire acquise à Reims il y a quinze jours et surtout les vingt buts inscrits confirme ce renouveau.

4 joueurs du PAN appelés chez les bleus

Le Pays d’Aix Natation sera bien représenté mardi soir en équipe de France. Quatre joueurs de la Team Pirates ont été appelés par le sélectionneur Nenad Vukanic pour disputer la seconde journée de la World League.

Enzo Khasz, Romain Blary, Sébastien Monneret et Ugo Crousillat se préparent à affronter l’Italie mardi soir à Imperia. Il s’agira du premier match des bleus dans ce tour préliminaire. Rappelons que les tricolores partagent le groupe C avec le Monténégro vainqueur des Italiens 11-8 lors de la première journée. 

Le PAN retrouve des couleurs

Accrochés jusqu’au milieu de la seconde période (5-5), les Aixois sont parvenus à distancer leur adversaire. Pour cela ils se sont appuyés sur une défense solide (5-10) et surtout sur une efficacité offensive retrouvée (5-10). Malgré l’avantage au tableau d’affichage, le Pays d’Aix Natation n’a pas relâché la pression. Reims a bien essayé de sortir de l’étau en revenant à 7-11 juste avant la fin de la troisième période. Mais c’était pourtant là que les Aixois ont enfoncé le clou. Le dernier quart temps démarrait quasiment de la même manière.

Entamer le redressement contre Reims

Ce but assassin consécutif à une grossière erreur défensive inscrit dans les ultimes secondes de la partie raisonne encore dans toutes les têtes. Pourtant, pas question de tergiverser. Les Aixois qui venaient de trébucher à Montpellier vont devoir se relever et vite pour ne pas laisser s’installer le doute. « Avec ces 2 défaites d’affilée nous avons forcément envie et besoin de points. Nous avons analysé nos erreurs et nous sommes confiants, car le fond de jeu est plutôt bon, surtout en défense.

Le sale scénario

Frustrant, rageant, énervant. Les mots ne manquent pas pour qualifier la défaite du PAN face à Strasbourg lors du choc de la 3e journée. Ce remake de la finale du Championnat de France 2018 a tourné au mélodrame pour la bande à Ruben de Lera. Dans un véritable mano à mano, les Aixois ont commis dans les ultimes secondes de la partie une grossière erreur défensive qui les prive d’un beau résultat nul. Mené 7 à 4 au début de la quatrième période, le PAN est littéralement dos au mur. C’est alors que surgit Ugo Crousillat.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.