Terminer l'année en beauté

S'appuyer sur le même état d'esprit et la même force collective que face à Marseille. Voilà ce que les Aixois vont devoir réitérer samedi soir (19h30) lors de la 9e journée pour éviter de tomber dans le piège tendu par Tourcoing.
Vendredi, 21 décembre, 2018

Après la victoire flamboyante dans le derby, le PAN entend enchainer un sixième succès de rang pour boucler l'année 2018 en beauté et se mettre dans les meilleures dispositions pour la phase retour. De la qualité de la prestation réalisée face au leader marseillais découle désormais une quasi-obligation d'excellence. Le PAN sait qu'il peut le faire et tout le monde attend de lui ce niveau de jeu. Aller jouer à Tourcoing, ce n'est certes pas un PAN-CNM, mais ça peut être tout aussi, voire plus compliqué. Les Aixois sont attendus au tournant et leur salut ne passera que par cet état d'esprit et cette force collective affichés samedi dernier à Venelles.

Alexandre Donsimoni prévient : "Plusieurs paramètres sont réunis pour faire de ce match LE match que l’on pourrait perdre alors que sur le papier on est favoris. Premièrement, on vient de battre Marseille largement ce qui peut donner un sentiment d’euphorie et de toute-puissance qui est faussé. Deuxièmement, c’est le dernier match de l’année et certains esprits sont déjà en vacances comme si le championnat aller s’était arrêté après Marseille, qu’on avait atteint l’objectif. Troisièmement, on a repris le 1er août. Les corps et les esprits sont fatigués et j’ai assisté à la pire semaine d’entraînement qui soit ponctuée de pépins physiques en pagaille dans un investissement relatif les 3 premiers jours. Quatrièmement, Mitsuaki ne sera pas des nôtres, Sébastien et Enzo sont très incertains, Billy et Ugo ont eu des pépins. Il est temps que la trêve se fasse, mais pas avant samedi soir... On le regretterait trop et ça pourrait nous faire plus de mal à l’âme qu’aux points.

Enfin, cette équipe de Tourcoing est dangereuse comme jamais. C’est leur plus belle équipe depuis des années. Ils ont de vrais joueurs de talents comme Hansen, James, Rocchietta, Krizman, Matkovic et Papapostolou. Ajoutons-y les internationaux Dubois et Crosetti et la jeunesse ultra motivée avec Almuzara et Beteille qui voudront absolument briller. Le fait qu’ils nous aient battus il y a 2 ans et un coach passionné et surinvesti qui rêve de scalper le vice-champion de France et vous avez la recette du chaos.Néanmoins on est censé avoir appris du passé et de nos campagnes et autres matchs de haut niveau. Si on sait mettre en place notre défense habituelle, on l’emportera. Je compte sur les garçons pour en prendre pleinement conscience et passer ensuite les vacances au chaud".

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.