Finir la saison en beauté

Vainqueur de Montpellier (9-10) lors du match aller, le Pays d’Aix Natation de Quentin Vander Meulen est en ballottage favorable ce soir pour le match retour à Yves Blanc.
Samedi, 25 mai, 2019

Quatre périodes de huit minutes pour décrocher la troisième place du championnat de France, quatre périodes de huit minutes pour rêver de ligue des champions la saison prochaine. C’est avec un état d’esprit conquérant que les hommes d’Alexandre Donsimoni abordent ce match retour. Ce sera le prix à payer pour finir en beauté. « L’avance d’un but ne représente absolument rien. Ce qui est fort c’est d’être revenu de 3 buts de retard et donc de ne pas être en chasse. Aujourd’hui il reste simplement un match qu’il faut impérativement gagner. Ce match est à domicile pour un podium et une qualification en Champions League, c’est un cadeau qui nous tend les bras, mais Montpellier ne se laissera pas faire, le match sera très intense, c’est certain » lance le coach. La semaine dernière, les Aixois n’ont pas eu un match simple. Longtemps menés au score, ils ont su trouver la force mentale pour s’imposer face à de redoutables Héraultais. 

« De notre côté on a essayé de faire un peu de jus, car une fin de saison c’est toujours particulier à l’entraînement. La saison a été magnifique, ce groupe est fantastique, on se doit de bien finir devant notre public, d’autant plus que certains joueurs ne seront plus des nôtres l’an prochain et que retrouver une telle osmose sera difficile je dois bien l’avouer ». La rencontre de ce soir aura forcément une saveur particulière. Deux joueurs feront leurs adieux, Mitsuaki Shiga et le capitaine emblématique du PAN Quentin Vander Meulen.  C’est dire l’émotion qui régnera à la piscine Yves Blanc.

« Mitsuaki a été un joueur hors normes, une pépite, je savais qu’il serait bon, je ne savais pas à quel point. Quant à Quentin je n’ai pas les mots, je le connais depuis très longtemps, c’est quelqu’un qui m’a rendu le travail plus facile, quelqu’un qui a été plus qu’un relais, il est devenu un ami. C’est difficile pour lui depuis sa blessure et il s’accroche, il se bat, c’est dans son ADN, c’est un guerrier. Je lui ai sûrement beaucoup cassé les pieds, mais j’ai une affection particulière pour ce mec. Ce sont les 2 départs et arrêts officiels. S’il y en a d’autres je ne le sais pas, mais ce groupe mérite cette troisième place » conclut Alexandre Donsimoni.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.