Water Polo

La malédiction enfin brisée

Mais revenons à ce match. Il faut bien le reconnaître, l’ambiance était grandiose samedi soir au centre aquatique de Venelles. Les quelque 800 supporters seront passés par tous les états. Car ce fut un beau renversement de situation. Tout avait assez mal commencé pour les hommes d’Alexandre Donsimoni. Face à des Montpelliérains mieux organisés, désireux de laver l’affront de la Coupe d’Europe, les Aixois vont rapidement se retrouver en difficulté (1-4 à la fin du premier quart temps). Mais les partenaires d’Ugo Crousillat vont ménager le suspens.

Reprendre sa marche en avant

La déception des Aixois après le match de la semaine dernière contre le CNM a vite été oubliée. Bousculés par de solides Marseillais désireux d’effacer leurs deux derniers revers face au PAN, les hommes d’Alexandre Donsimoni n’ont pas su répondre au défi tactique et physique imposé par leur adversaire. « Cette défaite contre Marseille laisse forcément un gout amer, car c’était un derby et parce que nous sommes des compétiteurs. C’est un mal pour un bien finalement. Inconsciemment on se sentait peut-être un peu trop fort après les deux larges victoires contre Sète et Noisy.

Le PAN défait à Marseille

Après une entame de match équilibrée (3-3 après 6 minutes de jeu), les Aixois vont progressivement perdre du terrain sur leur adversaire. A l’entrée du troisième quart temps, les joueurs d’Alexandre Donsimoni vont compter 3 unités de retard (8-5). « Marseille a très bien démarré et on n’a pas réussi à avoir une réponse tactique et physique au défi qu'ils nous ont imposé. Nicolas Bicari a fait un grand match offensivement et nous a fait très mal. Il n'y a rien à dire de plus sur cette défaite » explique l’international tricolore Enzo Khasz.

Un premier choc pour le PAN d'Enzo Khasz

Pour le Pays d’Aix Natation, il s’agira du premier choc de la saison en championnat. Et ce n’est pas contre n’importe quel adversaire. « Ça reste un match à part dans le sens où c’est un derby. C’est aussi notre premier match face à l’un des favoris. On sait également que c’est l’un des déplacements les plus difficiles, mais on a bossé toute la semaine pour bien l’aborder » explique l’international Enzo Khasz. Opposé au triple champion de France en titre, les Aixois auront à coeur de confirmer tout leur potentiel.

Douai - PAN

La saison passée Douai avait obtenu le match nul contre nos aixois à 8 secondes de la fin du match.
Quentin Vandermeulen et ses coéquipiers veulent oublier cet épisode et rien de mieux que de gagner.
Le match aura lieu à 20h30
Vous pourrez le suivre sur lpwp.fr

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
Virginie Dedieu : "Force, puissance, vitesse et élégance"
Abonnement WP 21-22 et Réservation Match
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.