Tout reste possible

Le réalisme de Strasbourg a eu raison d’un PAN solidaire en finale aller du championnat de Pro A. Ceux qui s’attendaient à ce que les Aixois prennent une valise devant leur bête noire n’en auront pas vu la poignée. Le vice-champion de France en titre ne s’est pas promené, mais aura fait parler son expérience et son réalisme. C’est pourquoi les hommes d’Alexandre Donsimoni n’ont pas à rougir de cette défaite pleine d’espoir. Deux buts de retard (8-10) n’est pas insurmontable surtout quand on voit le nombre d’occasions que ce sont procurés les Aixois.
Dimanche, 20 mai, 2018

Seulement voilà, leur manque d’efficacité dans le dernier geste leur a couté cher à l’image de leur entame de match complètement raté. Seul face au but, Lucas Veron ne parvenait pas à tromper Fontani. Le gardien alsacien auteur d'une solide prestation avec 16 arrêts au total récidivait quelques minutes plus tard en sortant de la lucarne le ballon de Ruben de Lera. Le PAN allait payer cash ce manque de réussite (0-3). Une première période agitée au cours de laquelle les Aixois vont aussi perdre leur capitaine Quentin Vander Meulen, exclu définitivement suite à un accrochage avec Boris Letica, lui aussi sanctionné du reste. 
La partie fut même interrompue quelques minutes suite à une panne d’éclairage. Pas de quoi décontenancer le PAN. Car sitôt la lumière revenue, les Aixois affichèrent un visage bien plus conquérant en recollant au score (5-5). Cette débauche d’énergie ne sera pas récompensée à sa juste valeur. Strasbourg reprenait l’avantage au bon moment. (5-8). Tout était donc à refaire. Dans les ultimes secondes de la rencontre, Thomas Saux réduisait le score à deux unités, suffisant pour entretenir le suspens. Afficher le même réalisme que les Strasbourgeois aurait forcément un peu changé la donne. C’est pour cela que les Aixois peuvent encore rêver d’un exploit au match retour dans une semaine. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
PAN vs Marseille le 17 avril

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.