Ça passe par là

Ce vendredi à 18h15, le Pays d’Aix Natation et Montpellier s’affrontent en quart de finale de la Coupe de la Ligue au centre aquatique de Sourcéane à Douai. A la clé, une place dans le dernier carré.
Jeudi, 25 janvier, 2018

Deux semaines après s’être rencontrés en match amical lors du tournoi des As à Sète, le PAN et Montpellier se retrouvent en quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Une affiche que l’on peut qualifier d’alléchante tant les deux équipes sont en forme actuellement. Troisième de Pro A, les Aixois ont déjà battu leur adversaire trois fois de suite cette saison que ce soit en Coupe d’Europe, en championnat et plus récemment en amical. Que dire des Montpelliérains. Ils viennent de faire chuter le leader Strasbourg invaincu en championnat depuis plus d’un an. En plus de ça, la coupe de la Ligue est une compétition chère au club héraultais. Tenants du titre, il a une affection toute particulière pour cette coupe après avoir atteint la finale en 2014 et 2015. Eliminer Montpellier serait perçue comme une véritable performance compte tenu de la dynamique actuelle des joueurs de Fabien Vasseur. 

Qu’à cela ne tienne, les hommes d’Alexandre Donsimoni sont également en forme. Ils l’ont démontré en s’imposant dans le bassin de Noisy lors de la dernière journée. Le message du capitaine Quentin Vander Meulen est clair : «  Ce sera dur et nous le savons, mais nous nous sommes bien préparés. C’est un Montpellier conquérant qui se présente devant nous. C’est un peu leur compétition aussi. Ils ont leur force, on a les nôtres. Faudra faire attention à ne pas péter les plombs. Surtout rester concentré quoiqu’il arrive. C’est une équipe qui a énormément d’expérience et qui sait gérer ce genre d’événement. Elle ira jusqu’au bout des quatre périodes. Notre priorité, c’est de passer Montpellier, la suite ce sera du bonus. Si le championnat reste le principal objectif de la saison, on sait aussi que la Coupe de la Ligue peut apporter un premier titre dans l’histoire du club »

Pour y parvenir, le PAN pourra s’appuyer sur un groupe au complet avec le retour d’Ugo Crousillat. Bien que présent sur la feuille de match contre Noisy, l’international tricolore victime d’une légère douleur était resté sur le banc afin de ne prendre aucun risque. L’équipe qui sortira vainqueur de ce duel affrontera en demi-finale le vainqueur du match entre Douai et Noisy. Le chemin de la finale passe par là.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
PAN vs Marseille le 17 avril

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.