Un match cauchemardesque

Quelques jours après sa défaite en match en retard de la 13e journée face au leader Marseille, les Aixois avaient à coeur de renouer avec la victoire face à une formation de bas de tableau. Mais tout est allé de travers et le PAN a subi, encore, une énorme déconvenue, cette fois contre Sète (11-5). Une très mauvaise opération réalisée en vue du sprint final pour le podium.
Dimanche, 18 avril, 2021

Au moment de se déplacer dans l’Hérault, les joueurs du PAN tenaient là une occasion en or de consolider leur place sur le podium. Même si cela ne dépendait plus vraiment d’eux, ils pouvaient encore nourrir l’espoir de décrocher la deuxième place synonyme de qualification directe pour les demi-finales. C’est avec tout cela en tête que les Aixois se lançaient dans cette bataille face à Sète, neuvième du classement. 

Seulement voilà, les vieux démons ont refait surface. Jamais dans ce match, les coéquipiers d’Enzo Khasz n’allaient se montrer dangereux. Une attitude qui encourageait les Sétois à jouer les coups à fond ce qu’ils faisaient à merveille dans le troisième quart temps (7-4). Incapable de réagir et de contourner une défense solide, le PAN n’allait pas s’en relever malgré plusieurs occasions de revenir dans la partie. Embarqué dans une spirale négative, accentuée par les exclusions temporaires, le PAN réalisait un vrai faux pas en vue de sa fin de saison régulière. « Je pensais avoir vécu le pire cette saison avec la déroute de Douai ou l’humiliation de l’Euro Cup. Mais ce match est bien pire quand on voit le contenu. Il faut avant tout féliciter Sète qui mérite sa victoire. Ils ont su montrer un superbe état d’esprit. De notre côté ni le jeu ni le caractère qui nous caractérise n’ont été présents. On perd du coup le podium de la phase régulière. Il va falloir trouver des ressources quelque part pour repartir... reste à savoir où et comment. Ce soir je suis choqué et je n’ai pas de mot assez fort pour justifier ou expliquer cette débâcle » reconnait l’entraineur Alexandre Donsimoni.

A présent, les Aixois n’ont plus leur destin entre les mains. Ils doivent obligatoirement gagner leur dernier match contre Montpellier samedi prochain à Yves Blanc et miser sur un faux pas de Noisy à Douai ou Reims pour conserver leur place sur le podium avant les play off.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
Virginie Dedieu : "Force, puissance, vitesse et élégance"
Abonnement WP 21-22 et Réservation Match
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.