Surtout pas de blague chez la lanterne rouge

Après trois victoires de rang et une deuxième place au classement, le Pays d’Aix Natation se déplace à Douai ce samedi à 20h30 lors de la 8e journée de Pro A. Face au dernier du championnat qui n'a toujours pas empoché le moindre point, les Aixois n’ont pas le droit de décevoir.
Vendredi, 1 décembre, 2017

Fort de sa victoire contre Nice dans le derby, le Pays d’Aix Natation aborde le déplacement chez la lanterne rouge avec le plein de confiance. D’autant que la bande à Billy Noyon surfe actuellement sur une dynamique de trois victoires consécutives. Mais pas question pour autant de prendre cette rencontre par-dessus la jambe. Si la formation douaisienne n’a pas des allures d’armada, il reste que l’accueil s’annonce animé dans le Nord. « On s’attend à une ambiance de feu face à une équipe combative. De plus c’est la première fois que nous jouerons dans ce bassin » explique Alexandre Donsimoni. Le coach du PAN ne croit pas s’y bien-dire. Poussé comme jamais par son public, Douai va probablement tenter le premier gros coup de la saison. Le traquenard type dont il faut se méfier. 

« On y va en favori absolu, mais l’histoire nous a montré qu’il faut être vigilant. On sait que ce sera dur. A nous de montrer notre force de caractère et d’avoir ce supplément de maturité. Encore une fois je ne m’attends pas à un match facile contre une équipe accrocheuse qui n’a jamais perdu sur de gros écarts même face aux cadors. Une saison sans surprise ça n’existe pas. On espère ne pas en être victime ce week-end. Car perdre à Douai serait terrible » prévient le coach avec beaucoup de lucidité. 

C’est pourquoi les joueurs ont préparé ce rendez-vous avec beaucoup de sérieux et d’application. Avec l’enchainement des rencontres, on pense aux deux affrontements particulièrement intenses contre Montpellier et Nice, les organismes ont quelque peu subi. Un paramètre qu’il faut nécessairement prendre en considération. « C’est la raison pour laquelle, on a un peu ménagé les joueurs en faisant une semaine moins lourde que prévu afin de retrouver une fraicheur mentale pour éviter le piège. » Pour rester sur le podium et continuer de mettre de la distance sur le cinquième du championnat, les Aixois doivent emmagasiner des points. « On doit rester dans les roues du leader Strasbourg pour s’offrir dans quinze jours à domicile un match pour devenir champion d’automne ». 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.