Plus qu'un derby, un choc au sommet

En match décalé de la 17e journée du championnat, le PAN se déplace à Marseille jeudi soir (20h30) pour un derby des plus passionnant. En ligne de mire, une accession directe pour la Coupe d'Europe la saison prochaine.
Mercredi, 20 mars, 2019

 

Pour aborder le sprint final dans les meilleures conditions, les Aixois ont profité de la trêve internationale pour bien  travailler. Car les échéances qui approchent vont se succéder à une cadence soutenue. « Avec le préparateur physique, on a mis en place une programmation qui nous mène jusqu’aux play-offs. Il faut donc penser intelligent. C’est la raison pour laquelle nous avons ajusté les entrainements pour ne pas être cramé physiquement. Il ne faudrait pas y laisser trop de cartouches » explique Alexandre Donsimoni. 

Pour commencer, le PAN va disputer deux oppositions entre trois jours. D’abord à Marseille jeudi soir en match décalé de la 17e journée pour permettre au Cercle de préparer au mieux sa finale aller de Coupe d’Europe le 30 mars puis face à Douai samedi à Venelles pour le compte de la 16e journée. Déjà les Aixois évitent un long déplacement. C’est une bonne chose surtout avec des temps de récupération aussi courts. Ensuite les hommes d’Alexandre Donsimoni auront une semaine pour préparer le dernier match de la saison régulière contre Tourcoing.

Le premier adversaire de ce mini marathon se nomme donc Marseille qui vient de concéder deux résultats nuls en championnat face à Montpellier et Noisy le Sec. Avec deux points d’avance sur le PAN, les Marseillais auront à coeur de défendre leur seconde place au classement. Une deuxième position synonyme de qualification directe pour le dernier carré des play-offs, mais aussi un ticket assuré pour la Coupe d’Europe la saison prochaine. C’est là tout l’enjeu de ce derby. Sans compter que le CNM voudra aussi prendre sa revanche après la gifle reçue au match aller. 

De son côté le PAN entend bien jouer sa chance à fond dans les derniers mètres du sprint final. « Je sais que la deuxième place nous éviterait de passer par les quarts de finale. Mais ca risquerait aussi de nous sortir du rythme de la compétition. Finir deuxième ou troisième, il n’y a pas de bonne solution. Je n’attache pas plus d’importance que ça au résultat de jeudi soir. En tant que compétiteur, bien sûr j’ai envie de gagner, mais je ne veux pas me prendre la tête. Il n’y a pas de péril en la demeure. C’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens » lance le coach.

Face à Marseille, les Aixois se présenteront avec un effectif diminué. « La malchance nous tombe dessus, car on a pas mal de blessés » déplore le technicien. En plus du forfait de capitaine Quentin Vander Meulen, s’ajoute celui de l’international Japonais Mitsuaki Shiga retenu en sélection pour la World League. Quant à Thomas Saux, sa participation reste très incertaine en raison d’une douleur à l’épaule. En revanche, le PAN pourra compter sur le retour d’Enzo Khasz. Même si l’international tricolore manque de rythme, on connait son importance en défense. 
« En faisant tourner, cela laisse la place aux jeunes. J’espère qu’ils auront faim pour apporter du dynamisme. Les deux prochains matches vont se jouer au mental. On a notre destin en main. C’est une question d’orgueil de vouloir gagner quoi qu’il arrive. 
Aux Aixois de prendre le match par le bon bout sans trop se poser de questions. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.