L’essentiel est fait

Sans avoir pratiqué son meilleur water-polo de la saison, le PAN s'impose 11 à 7 face à une équipe de Nice agressive lors de la 14e journée du championnat Elite. Avec sept buts à son compteur, l'Espagnol Ruben de Lera a été l'homme du match.
Lundi, 4 mars, 2019

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Aixois ont pris leur temps pour construire leur victoire. Le début de match est brouillon dans le jeu. Les deux formations se neutralisent plus ou moins. Le premier but est signé Ugo Crousillat. Le capitaine de l'équipe de France débloque le tableau d'affichage après plus de trois minutes. Pourtant ce sont bien les Niçois qui virent en tête à la fin de la première période (1-2). Malgré les supériorités numériques, le PAN ne profite pas de la situation. Faut dire que Nice peut s'appuyer sur son dernier rempart Rémi Garsau.  C'est alors que débute le festival de Ruben de Lera. L'Espagnol va d'abord égaliser et ensuite permettre à l'équipe de rejoindre la pause avec deux buts d'avance (4-2). Seulement voilà, Nice qui n'a pas dit son dernier mot dans la course aux playoffs et qui compte bien réaliser un exploit revient dans la partie (4-4).
Heureusement la réaction aixoise est immédiate. A la baguette, on retrouve une fois de plus Ruben de Lera qui inscrit les 3 buts de son équipe dans la troisième période (8-5). Le PAN se donne de l'air et doit maintenir cet écart pour ne pas laisser revenir son adversaire. Les coéquipiers de Quentin Vander Meulen l'emportent finalement 11 à 7 consolidant leur troisième place au classement. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.