Le PAN facile contre Douai

Deux jours après son match intense contre Marseille, le Pays d’Aix Natation recevait Douai samedi pour le compte de la 16e journée. Malgré la fatigue et une équipe fortement remaniée, les Aixois n’ont pas fait de détails pour s’imposer sur le score fleuve de 15 à 2.
Dimanche, 24 mars, 2019

Ni la défaite deux jours plus tôt contre Marseille, ni la fatigue, ni les blessures ne sont venues perturber le PAN. Pour pallier les absences de Quentin Vander Meulen, Thomas Saux, Edouard Bhana et Mitsuaki Shiga, le coach est allé chercher du renfort dans sa réserve. Pas moins de cinq jeunes furent donc alignés sur la feuille de match. Leni Souron a même eu droit à son baptême du feu en honorant sa première sélection avec les pros.

Opposés à une équipe de Douai qui venait d’essuyer cinq défaites de rang, les coéquipiers d’Enzo Khasz ont pris les devants dès le début du match (3-0) avant d’atteindre la pause avec une confortable avance (6-0). Il a fallu attendre le début de la troisième période pour voir les nordistes percer enfin le coffre fort aixois. Afin d'apporter de la fraicheur à l'équipe, le coach aixois pouvait lancer ses pépites. Chacun des jeunes à l’image de Paul Armingol, Valentin Bakircilar, Mattéo Procoppe et Leni Souron a pu s’exprimer ce qui a permis aux cadres se souffler à tour de rôle sur le bord du bassin. Cette rotation efficace a permis au PAN de maintenir son rythme de croisière (12-2). Billy Noyon qui a cédé sa place à Martin Launay dans le dernier quart temps pouvait être satisfait du sérieux et de la matrise affichés par ses coéquipiers. La suite était une formalité pour les vices champions de France. 

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
"Une très belle saison"

Il n'y a aucune actualités pour le moment

Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.