Actualités

Surtout pas de blague chez la lanterne rouge

Fort de sa victoire contre Nice dans le derby, le Pays d’Aix Natation aborde le déplacement chez la lanterne rouge avec le plein de confiance. D’autant que la bande à Billy Noyon surfe actuellement sur une dynamique de trois victoires consécutives. Mais pas question pour autant de prendre cette rencontre par-dessus la jambe. Si la formation douaisienne n’a pas des allures d’armada, il reste que l’accueil s’annonce animé dans le Nord. « On s’attend à une ambiance de feu face à une équipe combative.

La très bonne opération

Le public ne s’y était pas trompé. Une fois de plus, le centre aquatique de Venelles était bien rempli pour accueillir ce choc de la 7e journée de Pro A. Et dans sa quête pour le final four, le Pays d’Aix Natation peut se satisfaire d’avoir apporté une nouvelle corde à son arc. Que de belles perspectives donc en attendant les futures échéances. Face à des Niçois déterminés, les coéquipiers de Quentin Vander Meulen n’ont pas eu la vie facile. Devant une défense bien regroupée, ils se sont d’abord beaucoup cassé les dents en témoignent les nombreuses parades du gardien Rémi Garsau.

PAN vs Nice : J'y suis, j'y reste

Après deux victoires de rang contre Montpellier et Tourcoing, le Pays d’AIx Natation s’est installé sur le podium. L’objectif annoncé est clair : consolider une position de plus en plus convoitée. Pour cela, il faudra faire un résultat contre des niçois aux ambitions similaires. « On affronte une équipe qui a choisi de faire l’impasse sur la Ligue des Champions cette saison pour se concentrer pleinement sur le championnat. Avec la bagatelle de onze internationaux français, Nice se positionne comme un sérieux candidat au titre et non comme un outsider.

Le PAN ne tombe pas dans le piège

Ce déplacement à Lille avait tout du match piège. Les Aixois avaient de bonnes raisons de se méfier. Car le moins que l’on puisse dire, la formation nordiste a donné du fil à retordre aux joueurs d’Alexandre Donsimoni à l’image d’une première période particulièrement disputée. Mais ce sont bien les Aixois, sous l’impulsion d’Enzo Khasz et Quentin Vander Meulen, qui frappent les premiers (0-2). Déterminé à ne rien lâcher, Tourcoing réussit à raccrocher les wagons (3-3). Piqués au vif, les Aixois s’organisent en défense et font la différence en contre-attaque.

Enchainer à Tourcoing

Après avoir concédé le derby face aux voisins marseillais, le Pays d’Aix Natation a su relever la tête le week-end dernier en obtenant trois points précieux contre Montpellier. Un succès mérité qui permet  aux Aixois d’occuper la quatrième place à égalité de points avec Nice. « Ce match contre le Cercle, il faut l’effacer. Nous sommes passés au travers. Depuis le début de la saison, on est bien dans l’état d’esprit, la combativité et le jeu. On l’a prouvé contre Montpellier. Il faut continuer sur cette voie jusqu’à la trêve » confie Enzo Khasz.

La malédiction enfin brisée

Mais revenons à ce match. Il faut bien le reconnaître, l’ambiance était grandiose samedi soir au centre aquatique de Venelles. Les quelque 800 supporters seront passés par tous les états. Car ce fut un beau renversement de situation. Tout avait assez mal commencé pour les hommes d’Alexandre Donsimoni. Face à des Montpelliérains mieux organisés, désireux de laver l’affront de la Coupe d’Europe, les Aixois vont rapidement se retrouver en difficulté (1-4 à la fin du premier quart temps). Mais les partenaires d’Ugo Crousillat vont ménager le suspens.

Reprendre sa marche en avant

La déception des Aixois après le match de la semaine dernière contre le CNM a vite été oubliée. Bousculés par de solides Marseillais désireux d’effacer leurs deux derniers revers face au PAN, les hommes d’Alexandre Donsimoni n’ont pas su répondre au défi tactique et physique imposé par leur adversaire. « Cette défaite contre Marseille laisse forcément un gout amer, car c’était un derby et parce que nous sommes des compétiteurs. C’est un mal pour un bien finalement. Inconsciemment on se sentait peut-être un peu trop fort après les deux larges victoires contre Sète et Noisy.

CLUB DES PARTENAIRES DU PAN
La réaction après Strasbourg
Newsletter du PAN

Entrez votre e-mail ci-dessous

Afin de recevoir nos newsletter, veuillez saisir votre adresse e-mail.